Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2009 5 27 /11 /novembre /2009 13:15
          Il n'y a pas si longtemps, ces deux termes etaient tabous.
Ce loisir, très longtemps completement inconnu et ignoré de la plupart des gens, avait été mis en avant de la pire manière qui soi. Une suite d'evenements malheureux particulierement mediatise, des psychologues ne comprenant pas grand chose à ce que nous faisions (en tous cas à ce que je faisais). Nous étions devenu des sectes, des satanistes, des malades mentaux.

          Aujourd'hui les choses vont bien mieux. En bonne partie de par notre appartenance à la culture geek. Celle ci est un terreau de créateurs et un coeur de cible pour de nombreux médias : cinéma, séries télé, jeux vidéo. Le développement et la démocratisation d'internet ont énormément participé à cette acceptation. Ces dernières années, on a également pu observer un retour en force des jeux de plateau, jeux de société, sous des formes de plus en plus variées.

          Mais dans cette "culture", il me semble que le jeu de rôle sur table, papier/crayon, est de plus en plus oublié. Il en est pourtant l'une des formes d'expression les plus anciennes.
Nos éditeurs les plus importants (de par leur taille) ont tous mis la clef sous la porte il y a quelques années. Nous avons passé un long moment sans aucun magazine spécifique et des trois qui sont apparus récemment, un se contente déjà d'une publication informatique et un autre a un rythme de parution plus qu'erratique.

          Une conclusion à tout cela? Et bien à vrai dire non. :)
Notre loisir vit, les joueurs jouent et certain créent. Cette force créatrice est toujours bien présente. Le nombre de JdR amateurs est impressionnant et plusieurs éditeurs continuent à faire vivre leurs jeux et à en proposer de nouveaux.
Les nouveaux venus ne sont pas légion et certains d'entre nous partent vers d'autres horizons (travail, famille) mais nous nous en accomodons sans que notre nombre fonde comme une boule de neige au royaume d'Asmodée.

          Mais alors, d'où vient cette morosité, ce sentiment d'être le dernier des mohicans ou le soldat Ryan que personne ne viendrait sauver?...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Trolljaeger 11/01/2010 17:58


Sauvons-nous nous-mêmes, comme le dit la chanson, camarade !
Le jeu de rôle se joue en groupe, il n'a pas perdu de son potentiel attractif, et rien ne nous empêche de faire de nouvelles recrues.
Bon c'est vrai WoW fait de la concurrence. Les jeux en ligne ont le vent en poupe, et quand je vois que donj' en est à la 4ème édition je me dis que les anciens en sont à radoter.
Mais qu'importe si le secteur marchand nous fait défaut ? Qu'importe si la mode est passée ? (Bon, il y a quand même l'effet 'loup garous de Thiercelieux' qui nous fait de la pub...) Le matériel
existe, on en a plein la bibliothèque. Il y a toujours des gens pour se réunir autour d'une table et se marrer en jouant à Paranoïa, Al Qadim, Dragonquest ou Ringworld.

Nous ne sommes pas morts ! Et franchement ne pas avoir de publicité, vu celle qu'on a connu et que tu rappelles en préambule, ça ne me dérange pas.


Wolvie 03/03/2010 09:02


Plus que les choses qui nous empeche, c'est le fait que nous ne fassions guère d'effort pour le recrutement qui me pose soucis. En tous cas pour ce que j'en voit.
Pour la quatrième édition de DD, ce n'est pas du tout radoter par contre. Le système est totalement tourné vers les nouveaux joueurs venant du MMO. Certains s'en plaindront et je ne suis pas
forcèment le plus grand fan mais au moins on peut féliciter la volonté d'accrocher un nouveau public.
Et pour ce qui est des "P'tits jeux" et des jeux de plateau en général, je suis tout à fait d'accord que leur montée en puissance ces derniers temps peut nous être utile.
Sans comm, c'est à dire sans pub, on est invisible aujourd'hui. A nous de faire en sorte qu'elle ne soit pas destructrices envers nous.


Présentation

  • : Le blog de Wolvie
  • Le blog de Wolvie
  • : Tout ce que j'ai à dire. Sur tout et rien, sachant que je suis un professeur des écoles geek qui s'assume et qui essaye d'assumer ces différentes activités.
  • Contact

Recherche